“(S)Lowtech”, “Bricolage Convivial” et “Plateforme C”

“(S)Lowtech”, “Bricolage Convivial” et “Plateforme C”

PiNG est une association créée à Nantes en 2004 et cherchant à renforcer le recul critique sur le monde numérique et favoriser, par l’expérimentation, le prototypage et la DIY, la réappropriation des outils numériques par la société civile. Espace ressource pour sa communauté, l’association PiNG édite également des récits d’initiatives, notamment au travers de la collection “Ateliers Ouverts” ouvrant les coulisses de démarches expérimentales menées par l’association. Cette fiche de lecture est réalisée sur les trois premières publications de PiNG au sein de la collection “Ateliers Ouverts” – soit “(S)Lowtech”, “Bricolage Convivial” et “Plateforme C” – et pensée par Rafaëla Ballerini, coordinatrice du Groupe de Travail “Ecologie” du RFFLabs.

lire plus
Tiers-lieux, intermédiarités dans les trajectoires individuelles et collectives de travailleurs

Tiers-lieux, intermédiarités dans les trajectoires individuelles et collectives de travailleurs

L’ouvrage Tiers-lieux. Travailler et entreprendre sur les territoires : espaces de coworking, fablabs, hacklabs…” est un ouvrage collectif publié en coproduction avec les Presses Universitaires de Rennes et la Presse de l’université du Québec, avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne, en 2019. Il est dirigé par un tandem franco-québécois – Gerhard Krauss, maître de conférences en sociologie à l’Université Rennes 2, spécialiste de la sociologie des organisations, du travail et de l’innovation, et Diane-Gabrielle Tremblay, professeure titulaire en gestion des ressources humaines et socio-économie du travail – et réunit huit autres collaborateurs (sociologues, géographes, gestionnaires et économistes…) français et québécois.

lire plus
L’échelle de la communalité

L’échelle de la communalité

L’Échelle de la communalité est un rapport qui a soulevé un certain intérêt au sein du mouvement français des communs mais qui est passé relativement inaperçu dans le milieu académique et le monde juridique. Pourtant, ce document touffu de 520 pages (et de plus de 1 500 notes de bas de page !) représente à nos yeux un outil intellectuel important pour au moins deux raisons. D’un côté, il offre une grille d’analyse graduelle permettant de dépasser le débat catégoriel binaire pour savoir ce qui est, ou n’est pas, un commun. De l’autre, il recèle d’une grande variété de propositions pour « intégrer les biens communs » au droit français. Dans cette fiche de lecture, Sébastien Shulz, docteur en sociologie et spécialiste des communs, dresse un résumé de ce dense rapport avant d’apporter quelques éléments pour enrichir le débat.

lire plus
L’alimentation et ses enjeux de durabilité

L’alimentation et ses enjeux de durabilité

« Un enjeu sans doute crucial de la transformation des systèmes alimentaires est de créer des espaces inclusifs de dialogue et de construction de propositions dans une mixité sociale, générationnelle et culturelle ». Le rôle à jouer des tiers-lieux nourriciers ? Une lecture de l’ouvrage « Une écologie de l’alimentation » au prisme des tiers-lieux par Mélissa Gentile, responsable études et développement de la Coopérative Tiers-Lieux.

lire plus